Législatives: Denis Franceskin investi par le FN en Amérique du Nord

La décision était attendue. Le responsable du Front National en Amérique du Nord Denis Franceskin a été officiellement investi candidat dans la circonscription pour la législative 2017. Sa candidature a été validée le 29 mars.

À la différence des candidats du parti aux législatives de 2012 et 2013, qui avaient à peine fait campagne, Denis Franceskin ne veut pas jouer aux figurants. Ce Français du New Jersey arrivé en 2004 est un proche de “Marine” comme il l’appelle, une “femme moderne“, “courageuse” qu’il a accompagnée dans ses déplacements américains. Il occupe également des responsabilités au sein de la Fédération des Français de l’Etranger du parti d’extrême-droite. “Marine est très différente de l’image qui est présentée par les médias“, explique-t-il.

Directeur des opérations au sein de l’entreprise de fitness Life Time, cet ancien directeur des services aux hôtels Marriott soutient le Front National depuis “longtemps“. Mais cela ne fait que cinq ans qu’il a officialisé son engagement en prenant des responsabilités au sein du parti. C’est le ras-le-bol face à la situation économique qui a poussé ce mordu de politique à sortir du bois. “Il y a encore des personnes de bonne foi qui pensent que si le FN passe, ils finiront égorgés dans leur sommeil, affirme-t-il. Il y a un réveil des consciencesCela fait des années que le Front National met en garde contre certaines situations. On est dans une configuration où le mensonge des gouvernements et l’accumulation de crise crises font que le FN est entendu aujourd’hui par beaucoup de personnes.”

Le Front National compte actuellement deux députés à l’Assemblée nationale et espère bien améliorer ce résultat lors des élections de 2017, porté par les bons scores de Marine Le Pen et le climat créé par l’élection de Donald Trump et le Brexit. D’ordinaire, il ne fait pas recette chez les Français hors de France. Lors des législatives de 2012 et 2013 en Amérique du Nord, les candidats étaient constamment en dessous des scores de Marine Le Pen en France. Ils ont recueilli 4,29% et 3,73% des voix dans la circonscription. “On est dans un cas de figure différent aujourd’hui, veut croire Denis Franceskin. Les grands champions du système se font dégager. Il n’y a que Macron qui tient le coup. De plus en plus de personnes nous contactent. Enormément d’Américains sont venus nous trouver lorsque j’étais en déplacement à Washington avec Louis Aliot (député européen et compagnon de Marine Le Pen, ndr). Ils souhaitent la victoire de Marine“.

Marine Le Pen est créditée de 12% des voix aux Etats-Unis et au Canada selon un récent sondage Le Petit Journal-BVA avec French Morning, soit plus du double du score qu’elle avait réalisé en 2012 (5,72%).

Dénonçant le “brain washing” contre le Front National et la “culpabilisation” de ses sympathisants, Denis Franceskin pense qu’il peut y “avoir une grosse surprise” comme en novembre aux Etats-Unis avec l’élection de Donald Trump. “Les mêmes causes produisent les mêmes effets”, estime-t-il, affirmant que les électeurs du Front National qu’il connait sont des “braves gens qui veulent avoir un bon job“. “Je refuse de me plier aux menaces des autres partis qui disent que les sympathisants FN sont des racistes. Si les entreprises délocalisent, ce n’est pas de la faute du FN“.

 

Source: https://frenchmorning.com/legislative-denis-franceskin-investi-fn-amerique-nord/