Message de Marine Le Pen aux Français de l’étranger

Chers Compatriotes de l’Etranger,

J’ai choisi de m’adresser à vous parce que vous incarnez l’image, le message et le rayonnement de notre pays au-delà de ses frontières.

Nous sommes particulièrement attachés, comme vous le savez, à l’identité de notre pays, à sa dimension unique à l’égard de l’ensemble des peuples et des nations de la planète. Nous entendons défendre avec force notre modèle civilisationnel, notre mode de vie.

Nommant Maurice Couve de Murville Ministre des Affaires Etrangères, le général de Gaulle lui confia avant tout cette recommandation essentielle : « en diplomatie, ne jamais s’en remettre à personne ». C’est pourquoi nous défendons une diplomatie forte, pleinement souveraine.

Elle doit se concrétiser, notamment, dans le sens de la protection consulaire, par une présence sans faille de nos chancelleries dans tous les endroits où vous êtes présents.

Nous refusons, pour notre part, la facilité et l’inefficacité proposés par les engagements européens et en premier lieu la très hypothétique couverture diplomatique mutualisée contenue dans les traités.

Par conséquent, nous sommes pleinement engagés contre les fermetures de consulats programmées par le gouvernement français.

Au-delà, nous plaçons la défense de vos droits de Français à l’Etranger comme une priorité absolue : accès aux prestations sociales, scolarisation de vos enfants dans les meilleures conditions dans nos établissements, assurance au plus haut niveau de votre protection consulaire.

« La France excelle dans l’exquis, elle est médiocre dans le commun« , écrivait Renan.

Avec vous, nous porterons plus haut le message et les ambitions de la France et des Français.