Vœux 2016 et Réflexions post-attentats

C’est le moment des vœux. C’est le moment des bonnes résolutions, et le moment des bilans.

Quel bilan puis-je vous donner de la France sans risquer de passer pour un dépressif ? Attentats, chômage, immigration, crise sociale aggravée, détresse… mais avec le sourire, toujours, vous savez, des Hollande, Sarkozy, Valls et consorts. Tous ces politicards pompeux (qui nous pompent l’air et pompent l’argent du peuple), avec « ce bel art si choisi d’offenser poliment, et de se souffleter parlementairement »… Rien ne change en somme… Les mêmes erreurs, les mêmes effets, les mêmes résultats.

Réflexions post-attentats

Depuis les attentats du 13 novembre, certains adversaires croient opportun de rappeler que les députés FN se sont toujours opposés au vote d’un PNR européen (données personnelles des passagers), comme si cela avait le moindre rapport avec la situation que nous connaissons aujourd’hui. Cette tentative d’enfumage du système se retrouve également dans son argumentation contre notre refus de voter la loi Renseignement. Le PNR européen et loi Renseignement ont ceci en commun que ces dispositifs instaurent une forme de surveillance généralisée de l’ensemble de la population.

En l’état actuel d’avancement de l’enquête, il apparaît qu’aucun des terroristes avant les attentats n’a pris l’avion. Dès lors qu’il n’existe pas de signalement plus avancé qu’un mandat d’arrêt international. L’opposition du FN au PNR se justifie donc par notre refus d’un fichage généralisé de nos concitoyens, et par la nécessaire protection de leur vie privée: nous privilégions, nous, une surveillance ciblée avec les bons outils, plutôt qu’une surveillance généralisée, totalement inefficace.

Au cours de ses différentes interventions après les attentats, Marine Le Pen a rappelé nos principales propositions en vue de lutter efficacement contre le terrorisme islamique. Ces propositions induisent une rupture claire dans la politique menée jusqu’à aujourd’hui, laquelle, en de nombreux points, a incontestablement failli (les attentats du 13 nov. constituent la sixième vague d’attentats islamistes en France depuis 2012).

Je vous donne maintenant un aperçu des propositions que le FN défend :

– Reconstitution intégrale des effectifs de police, de gendarmerie, de douane et de justice supprimés par Sarkozy et Hollande.

– Reconstitution des effectifs militaires à leur niveau de 2007 (-54 000 décidés par Nicolas Sarkozy).

– Augmentation des moyens alloués aux services de renseignement.

– Budget de la défense à 2% du PIB minimum

– Rétablissement définitif de nos frontières nationales, ce qui suppose la sortie de l’espace Schengen et la renégociation des conditions de la libre-circulation à l’intérieur de l’Union européenne.

– Fermeture immédiate de la centaine de mosquées radicales identifiées.

– Expulsion des étrangers, et déchéance de nationalité des bi-nationaux (puis expulsion), soutenant le fondamentalisme islamique.

– Obligation de tenir les prêches en français dans les mosquées.

– Dissolution des associations et organisations liées à l’islamisme radical (dont l’UOIF).

– Défense de la Laïcité et lutte contre le communautarisme.

– Arrêt de la folle politique d’accueil des migrants (rappelons que la Commission européenne en attend 3 millions en Europe d’ici 2017), alors qu’aux problèmes sécuritaires déjà observés (cf. Calais)

– Expulsion des clandestins, et expulsion des déboutés du droit d’asile.

– Arrêt du traitement des demandes d’asile sur le territoire national pour les clandestins.

– Coopération renforcée dans la guerre contre Daesh avec la Russie, les Etats syrien et irakien, l’Iran et les puissances occidentales.

– Mises en garde diplomatiques contre les pays entretenant des liens troubles avec l’islamisme radical.

– Suspension des accords bilatéraux avec le Qatar, tant que ce pays n’aura pas clarifié sa situation à l’égard de l’islamisme radical.

Dans toute cette chienlit, un espoir…

Oui, nous n’avons pas gagné de région, c’est vrai… Mais ce n’est pas cela qu’il faut regarder… Ce qu’il faut voir ce sont les résultats, dont certains sont proches des 45%… Un contre tous avec 48% (comme en Paca) me donne du courage et un espoir sans faille. Car il ne faut maintenant plus grand chose pour passer dès le 1er tour. Le système médiatique et politique s’est mis en ordre de bataille pour une alliance contre nous. Et même avec cela, nous avons fait des scores très honorables. Ce que je vois dans ma boule de cristal c’est la tête d’une journaliste sur BFMTV, c’est la classe politique (qui a mis en place une véritable dictature institutionnelle pour conserver le pouvoir)… réaliser vers 19h que le FN vient de passer la barre des 50%… C’est vers cela que nous allons les amis. C’est vers cela que nous devons travailler. Souvenez-vous du score du FN en 1995 : 15% (et c’était déjà un exploit), aujourd’hui, nous l’avons plus que doublé.

On avance, on arrive… et je compte sur vous pour m’aider dans les mois qui viennent (préparation de la Présidentielle, puis des Législatives ici en Amérique du Nord) et d’être présents lorsque Marine Lepen viendra de nouveau vous rencontrer dans quelques mois…

Bien Amicalement

Denis Franceskin.